CONSPIRATION de Giacometti & Ravenne

          Nouveauté dans mon petit village, on vient d’installer une boîte à livres au coin de ma rue  😆 . Le bonheur !! Du coup à cette annonce je fonce voir ce qu’elle me réserve et je tombe sur Conspiration de Giacometti & Ravenne, deux auteurs que je souhaitais découvrir depuis longtemps. Ni une, ni deux, je suis repartie avec. Pas déçue du tout 4 jours après, la lecture était finie et le livre re-déposé pour une nouvelle aventure.

          Ce qu’on aime. L’écriture est fluide, on tourne les pages sans s’en rendre compte. Le style permet une immersion rapide, c’est vif sans superflu, on ne garde que l’essentiel ce qui permet au lecteur d’être toujours tenu en haleine, il n’y a pas de moments de lassitude. Le fait de jongler entre l’époque révolutionnaire et la nôtre crée une vraie rythmique et dynamise le récit. J’ai adoré me replonger dans l’époque post-révolutionnaire avec tous ces personnages et lieux mythiques. Ça ramène un peu de mystères et de magie à l’histoire, sentiment renforcé par la présence et les manigances des sociétés secrètes. 

          Ce qu’on aime moins. J’ai eu un peu de mal au démarrage avec le fait de nommer les personnages un coup par leur nom et un coup par leur prénom. J’ai du quelques fois revenir en arrière pour être bien sûre qu’il s”agissait toujours du même personnage, un peu désagréable. Mais une fois que l’on a bien intégrer les identités de différents protagonistes ça va tout seul. Le point qui m’a le plus déçu c’est l’inégalité entre la partie qui se passe en 1793 et celle qui se passe de nos jours. Les aventures de Ferragus sont pleines de détails historiques et de réalisme, j’ai senti une vraie profondeur dans ces passages là. Au contraire, j’ai senti un léger flottement dans les récits se passant de nos jours, un peu plat, où la part de mystères se dissipait.

          En bref, j’ai beaucoup apprécié cette lecture, un polar qui tient ses promesses. Premier tome de ces deux auteurs que j’ai eu l’occasion de lire et je ne manquerais pas de renouveler l’expérience. Certes on est pas dans un chef d’oeuvre de la littérature, mais on passe un super moment. Dès les premiers chapitres, on est pris dans l’intrigue et la seule chose qui nous intéresse c’est de tourner les pages pour avancer dans l’histoire et enfin découvrir la solution de ce mystère.

Olivia.

 

4° de couverture : De la France aux États-Unis, Marcas, mis sur la touche par sa hiérarchie, va devoir retrouver un secret qui hante l’histoire de France et dont la possession peut détruire les démocraties occidentales. Deux siècles plus tôt, en pleine Révolution française, l’inspecteur Ferragus – présent dans les Illuminatis – est entraîné dans une implacable course contre la montre pour démasquer le groupe occulte qui veut s’emparer du même secret. Au cour de ce secret, le pouvoir absolu.

 

img_Logo_biographie

Éric Giacometti a été journaliste au Parisien. Il a mené de nombreuses enquêtes sur la franc-maçonnerie, société qu’il observe depuis de nombreuses années.
Jacques Ravenne est écrivain. Maître franc-maçon, il est spécialiste des manuscrits anciens.
Amis depuis toujours, passionnés par la symbolique, les sociétés secrètes authentiques ou fantastiques… La série autour du Commissaire Marcas qu’ils ont créé ensemble s’est vendue à plus de 2 000 000 d’exemplaires à travers le monde.

Cookies moelleux

Début septembre ça sent la rentrée et la fin de l’été. En regardant par la fenêtre, à la vue du temps morose, j’ai eu envie d’un petit goûter qui réconforte. Quoi de mieux qu’une belle assiette de cookies encore tièdes...