L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea de Romain Puertolas

  fakir armoire ikea        J’avais beaucoup entendu parlé de ce roman et je dois bien avouer que la couverture comme le titre sans fin et plutôt original avaient piqué au vif ma curiosité.

          Ce qu’on aime. Comme dit plus haut on adore le titre et la couverture super colorée. L’idée de départ est aussi intéressante et l’annonce du road-movie de cet indien fakir farfelu nous met l’eau à la bouche.

          Ce qu’on aime moins. Ben en fait à peu près tout le reste. Les personnages sont insipides sans aucune profondeur, il m’a été impossible de ressentir quoi que ce soit pour eux. Quant à l’écriture à proprement parler, que dire ? Je n’ai pas accroché non plus. Certaines critiques parlent d’une écriture ultra moderne, alors je dois être super classique. Je n’ai pas réussi à prendre le train en route. C’est simpliste. Je ne demande pas toujours aux livres d’être des chefs d’oeuvre de la littérature, mais là ça ressemble plus à la retranscription d’une conversation  telle qu’elle. On nous promet également de bien rigoler en tournant les pages. Alors je ne dois pas être très bon public car l’humour est de mon point de vue un peu lourd.

          En bref, je suis restée sur ma faim, un peu déçue. L’auteur a apparemment pris le parti d’écrire un livre “second degrés”, malheureusement je n’y ai pas été sensible. Ce n’est pas un livre que je recommanderais et il ne m’en restera pas un grand souvenir.

Olivia.

4° de couvertureUne aventure humaine incroyable aux quatre coins de l’Europe et dans la Libye post-Kadhafiste. Une histoire d’amour plus pétillante que le Coca-Cola, un éclat de rire à chaque page mais aussi le reflet d’une terrible réalité, le combat que mènent chaque jour les clandestins, ultimes aventuriers de notre siècle, sur le chemin des pays libres.

 

img_Logo_biographie

Romain Puértolas est né le premier jour de l’hiver 1975 à Montpellier. Conscient de la brièveté de la vie, il décide de devenir dresseur de poupées russes et de vivre plusieurs vies en une seule. Tour à tour professeur de langues, traducteur, DJ-turntabiliste, nettoyeur de machines à sous, employé dans le contrôle aérien, steward et lieutenant de police, pour ne citer que cela, il déménage trente et une fois en trente-huit ans et vit dans trois pays différents. Romain Puértolas est d’une curiosité sans bornes. Ainsi, il apprend à piloter un avion en Angleterre, possède un diplôme en météorologie de Météo France, un diplôme de garde du corps en Espagne, une maîtrise de langue et littérature espagnoles et en linguistique, ainsi qu’une licence en langue et littérature anglaises. Passionné de langues, il parle l’espagnol, l’anglais, et baragouine le catalan, l’italien, le russe et l’allemand, et apprend même le swahili durant son voyage de noces au Kenya. En 2006, il crée et anime un programme d’anti-magie sur Youtube (Trickbusters Show) dans lequel il enseigne aux téléspectateurs à développer leur sens critique et logique en leur apprenant les bases de la prestidigitation. L’un de ses épisodes a été visionné par un million de personnes. Son compte a été fermé onze fois par David Copperfield lui-même car ses grandes illusions y étaient révélées. Son premier roman publié (et huitième d’une longue série de manuscrits refusés par les maisons d’édition), L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, est resté coincé plusieurs semaines à la première place des livres les plus vendus en France et est publié dans une quarantaine de pays.