Stupeur et tremblements – Amélie Nothomb

 

20140406_190145Ayant souvent entendu parler de cette auteure, je me suis laissée tenter, et quoi de mieux me suis-je dit que de commencer par Stupeur et tremblements qui relate les débuts d’Amélie dans la vie active au Japon.

 

Quelle déception !! Eh oui je n’ai pas accroché du tout, ça arrive. En effet c’est un livre qui se lit à une vitesse folle, et qui pour ma part ne laisse pas de trace une fois la dernière page tournée.

En effet, à la lecture du résumé, je m’attendais à plus de détails sur le mode de vie à la japonaise, particulièrement en entreprise. Or nous restons à mon avis sur des idées que chacun a de la vie nippone. Je n’ai pas eu la sensation d’apprendre ou de découvrir quelque chose.  Certes on lit aussi pour se divertir et se détendre, mais après toutes les éloges sur l’auteure et le prix décerné au livre, je m’attendais vraiment à quelque chose de différent et qui allait marquer mon esprit.

 

Certes on y entrevoit certains vices de la nature humaine et les moyens mis en oeuvre par Amélie-San pour arriver à vivre avec et les combattre, mais j’ai trouvé cela un peu “psychologie de bas étage”. J’aurais aimé en apprendre un peu plus sur sa vie en dehors de la société Yumimoto et même quelques renseignements sur la vie de ses bourreaux ne m’aurais pas dérangé.

 

En bref, vous l’aurez compris, ça n’aura pas été, pour ma part, la lecture de l’année, mais je vais persister. Je retenterai l’expérience Nothomb, mais avec moins d’attente, ça c’est sûr !!

 

 

img_Logo_biographie

 

Amélie Nothomb, née le 13 août 1967 à Kobé, au Japon, est aujourd’hui une auteure  à succès toujours controversée. Issue d’une famille de notables belges, dont certains se sont illustrés dans la vie politique et culturelle, Amélie quant à elle se destine à des études de philologie romane. Depuis son premier livre Hygiène de l’assassin, sorti en 1992, elle sort un livre par an pour la rentrée littéraire.

 

Olivia.

.

.

.

Laisser un commentaire