Le Premier Miracle de Gilles Legardinier

         Bon, comme d’habitude un nouveau Legardinier qui sort et c’est plus fort que moi, il faut que je le lise. J’étais encore plus impatiente que d’habitude à la lecture de certaines critiques nous promettant de retrouver le côté un peu déjanté de l’auteur avec en plus une intrigue sur fond d’aventures à la James Bond. Cerise sur le gâteau pour moi : le côté archéologie et mystères des temps anciens.


            Ce qu’on aime. Comme pour les précédents, on ne se lasse pas du côté décalé ce Mr Legardinier. J’adore tourner les pages et me rendre compte que je suis en train de sourire et voir le visage étonné des gens en face de moi. Ce nouvel opus se lit comme un rien, l’écriture et fluide et les intrigues successives nous poussent à avaler les pages toujours plus vite. Les personnages sont toujours aussi réels et attachants même si parfois ils nous agacent un peu ! Pour Le premier miracle, j’avoue un léger partie pris : j’adore tout ce qui touche à l’Egypte. Alors oui, j’ai été gâtée. C’est super de se plonger dans toutes ses légendes. La revisite très personnelle et tout autant originale de certains événements de l’Histoire m’a laissé sans voix, mais s’intégrait parfaitement dans ce roman. Merci Mr, d’arriver toujours à me surprendre lorsque je ne m’y attends pas 😉 .

          Ce qu’on aime moins. Il ne m’a pas manqué grand chose dans ce livre à part peut-être un peu de précisions. En effet, pour plus de réalisme, j’aurais apprécié que l’auteur prenne un peu plus de temps pour nous décrire certains des objets découverts. Lors de la découverte de la salle secrète et du sarcophage en particulier, j’avais envie d’avoir plus de détails pour m’immerger encore plus dans l’intimité de la scène.

          En bref, comme à chaque fois ça fonctionne merveilleusement bien sur moi. Dès le début on est plongé dans l’intrigue et on ne lâche plus le bouquin jusqu’au dénouement final et tout ça avec le sourire aux lèvres….

Olivia.

4° de couvertureKaren Holt est agent d’un service de renseignement très particulier. Benjamin Horwood est un universitaire qui ne sait plus trop où il en est. Elle enquête sur une spectaculaire série de vols d’objets historiques à travers le monde. Lui passe ses vacances en France sur les traces d’un amour perdu. Lorsque le vénérable historien qui aidait Karen à traquer les voleurs hors norme meurt dans d’étranges circonstances, elle n’a pas d’autre choix que de recruter Ben, quitte à l’obliger.  Ce qu’ils vont vivre va les bouleverser. Ce qu’ils vont découvrir va les fasciner.  Ce qu’ils vont affronter peut facilement les détruire…

 

img_Logo_biographie

Gilles Legardinier s’est toujours attaché à faire naître des émotions qui se partagent. Après avoir travaillé sur les plateaux de cinéma américains et anglais, notamment comme pyrotechnicien, il a réalisé des films publicitaires, des bandes-annonces et des documentaires sur plusieurs films internationaux. Il se consacre aujourd’hui à la communication pour le cinéma pour de grands studios et aux scénarios, ainsi qu’à l’écriture de ses romans. Il s’est entre autres illustré dans le thriller (comme ici) et plus récemment dans la comédie, qui lui a valu un succès international.

Laisser un commentaire