De la laine et des aiguilles ;)

laine et tricot

 

De la laine, des aiguilles, des modèles et encore de la laine et surtout beaucoup d’idées 😉

 

Alors nous y voilà !! Après de longues tergiversations (effectivement j’ai commencé à y pensé l’hiver dernier), je me suis décidée : je me mets au tricot ;). Alors oui, me direz-vous, j’avais bien monter un ou deux rangs avec ma grand-mère, mais on peut dire qu’il y a prescription !! Autrement dit, on part de zéro.

 

 Donc me voilà partie, première étape acheter des aiguilles. Jusque là tout va bien, étant donné que j’avais déjà récupérée toute une collection d’aiguilles ayant appartenu à ma grand-mère, j’ai juste eu à prendre des aiguilles un peu plus grosses (7 et 8). Viens le moment difficile de choisir la laine. Alors pourquoi difficile, car j’aime bien faire les choses à l’envers, je suis donc partie acheter mes pelotes avant même d’avoir choisi un modèle !! Pas de souci, il y a une solution à chaque problème. Après quelques minutes de réflexion, la décision est prise : on prend des pelotes de couleurs et de tailles différentes, on trouvera bien quelque chose à faire avec tout ça et au pire on aura de quoi s’entraîner à monter différents points 😉

 

Après la mésaventure du choix des pelotes, on redevient raisonnable et on court acheter un petit magazine pour les débutants. Arrivée à la maison, c’est Noël !! On déballe tout et on se plonge dans notre petit magazine. Et là : Horreur Malheur, j’y comprends rien !! Bon, on se calme et on y retourne calmement avec un petit café (si si ça aide). Et effectivement, après deux autres lectures, les choses se mettent en place dans ma petite tête et la logique du tricotage m’apparaît.

 

snood et chaussonsRestait plus qu’à s’y mettre. Alors on commence facile : un snood double tour au point mousse tricoté en 8. Facile et rapide c’était idéal pour commencer à prendre les automatismes du tricot et pas trop long à réaliser pour pas se démotiver (vous n’aurez pas sa photo, dommage il était super beau, mais mère me l’a piqué avant que je n’ai pu la faire). Ensuite encore un snood double tour pour le chéri, mais là tricoté en 5 et en côtes 2/2. Et puis on continue avec une paire de chausson chaussettes, tricotés en 7 et 8 et en point mousse et côtes 1/1, le petit plus les bandes antidérapantes réalisées avec un gel qui durcit et colle au séchage.

 

Voilà la période d’entraînement touche à sa fin, la grande aventure va commencer et avec elle l’apprentissage de toutes les techniques nécessaires à la confection d’articles plus beaux les uns que les autres. En avant les torsades, le point de blé, les reliefs, les mailles ajourées et autres montages ;). Pas d’inquiétude je vous ferai part de mes avancées et de mes réalisations au fur et à mesure 😉

Laisser un commentaire