Juillet de Sang de Joe R. Lansdale

          Mon aventure avec Joe R. Lansdale commence par une bonne nouvelle. Certains le savent, je suis une accro des concours sur internet, et j’ai reçu Juillet de sang dans ma boite aux lettres, suite à ma participation au concours en lien avec la sortie du film au cinéma sur le blog Go with the blog.

           Dès l’ouverture du livre, on est jeté dans l’arène. Pas de mise en place du contexte, ou de temps consacré à la présentation des personnages, on passe directement à l’action avec le meurtre du jeune cambrioleur. Ce qui suit n’est que l’enchaînement de nouveaux rebondissements. A chaque fois que l’on croit que ça y est l’intrigue est bouclée et qu’on commence à se demander ce qui va bien pouvoir être développé par la suite, on repart sur une nouvelle aventure. Le petit problème, perso, je trouve qu’à force de toujours vouloir surenchérir, on finit avec des aventures un peu too much, auxquelles j’ai un peu de mal à croire !!

          Par contre c’est un vrai régal de s’immerger dans ce polar noir, grinçant et à la fois plein d’humour. Lansdale nous dépeint ces personnages politiquement incorrects mais réussit à nous les faire apprécier. Au final on se demande s’ils sont réellement si différents de nous. Il les pousse dans leurs retranchements, dans ce qu’ils ont de plus profond, de plus sombre voire même de plus honteux avec en même temps un côté humain qui crève les pages à la lecture du bouquin, c’est assez déroutant.

          En bref, je ne connaissais pas du tout cet auteur et même si le scénario n’a pas répondu à toutes mes attentes, quel bon moment de lecture 😉 !! Je n’ai qu’une attente remettre vite fait un Lansdale dans ma liste de lecture et me replongeant dans son univers de polar si particulier.

4° de couverture : Parce que Richard Dane a dû se défendre, il a fait un énorme trou dans la tête d’un homme qui se trouvait dans son salon. Le cambrioleur lui a tiré dessus sans une hésitation. Richard a pour lui la légitime défense, la pénombre de la nuit et la protection de son fils qui dormait dans une pièce mitoyenne. Les flics comprennent très bien. Ce que ne sait pas encore Richard c’est que s’ils sont à ce point ” sympas “, ce n’est pas simplement pour soigner leur image auprès du contribuable. Derrière le fait divers se cache une tout autre histoire totalement invraisemblable. Qui était ce type venu de nulle part ? Que cache la mansuétude des enquêteurs et pourquoi le FBI s’en mêle-t-il ? Richard, bouleversé par sa propre vulnérabilité, sidéré par ses instincts révélés, va devenir à son tour une cible, car s’il a défendu son enfant, le cambrioleur aussi était le fils de quelqu’un…

 

img_Logo_biographie

Joe R. Lansdale est né au Texas en 1951. A 21 ans, Lansdlae publie sa première histoire et avec sa mère, ils publient un écrit sur la botanique, qui reçut le prix de meilleur article journalistique.
Ses débuts dans la littérature vont vers le western, la science-fiction, la bande-dessinée puis il glisse peu à peu vers le polar. Il a été couronné de nombreux prix (cinq Bram Stoker Horror Awards, l’American Mystery Award… ). Il est l’auteur de la série “Hap Collins et Leonard Pine” (“L’Arbre à bouteilles”, “Le Mambo des deux Ours”, ‘Bad Chili”, “Tape-cul”… ). Il partage sa vie entre la littérature et un art martial de son invention, le Shen Chuan qu’il enseigne.
Lansdale vit à Nacogdoches avec sa femme Karen, qui écrit aussi, et ses fils Keith et Kasey.

 

Si vous êtes fan de cinéma n’hésitez à suivre Go with the blog vous ne serez pas déçus !!!

Laisser un commentaire